Arg sorry, this page hasn't been translated yet.
Here's the french version.

AMIS, IL FAUT FAIRE UNE PAUSE

JULIEN FOURNET

Amis, il faut faire une pause

On y quitte ses chaussures, on y boit de la tisane, on y fait de l’origami. On s’allonge par terre, on joue, on se promène, on y fait même de la pâte à modeler.

Cette ‘classe verte’ du spectacle est une exploration philosophique et expérimentale de ce qu’on fait et de ce qu’on traverse tous les jours : notre propre culture.

On tente de redessiner les liens périlleux entre art, éthique et politique avec cette résolution : se rendre disponible pour chercher de nouvelles relations aux choses, aux œuvres, aux événements, malaxer notre sensibilité.

On s’essaye à différentes manières de penser : en cascades logiques, en lianes pour repérer ou sur la vague des opportunités. Ces expériences de pensées s’inscrivent dans le mouvement de trois paysages :

PARTIE 1 – RIVIERES
Cascades et bassins

PARTIE 2 – FORETS
Sentiers et clairières

PARTIE 3 – PLAGES
Vagues et écumes

Cette « pause » nous donne l’occasion d’expérimenter des outils ou des armes intellectuelles dans une relation immédiate, poreuse et gaie à notre environnement : un cours d’auto-défense, où l’on découvre que la culture peut parfois être considérée comme un art martial.

Conception et écriture : Julien Fournet
Interprète : Jean Lepeltier

Visuels : Sébastien Vial
Constructions : Arnaud Verley
Production : Marion Le Guerroué

Assistante artistique : Lorette Moreau
Traduction en néerlandais et jeu : Diederik Peeters
Traduction en japonais et jeu : Akihito Hirano

Conseil dramaturgique : Anna Czapski
Conseil direction d’acteurs : Sofia Teillet
Regard extérieur : Olivier Bosson

Remerciements à Antoine Defoort, Kevin Defrennes, Camille Bono.

Coproduit par Le Phénix, scéne nationale de Valenciennes et Le Beursschouwburg (Bruxelles), Scène nationale Carré-Colonnes, Saint Médard en Jalles.
Soutenu et proposé par LE LIEU UNIQUE (Nantes)
Remerciement au Vivat (Armentières) pour leur soutien
Produit par l’Amicale de production

« Julien Fournet nous embarque dans un cycle de ‘classes vertes’ de la culture sarclant les paysages accidentés de nos champs artistiques à l’aide la pensée philosophique. Tordant. »
LES INROCKUPTIBLES

Le public se laisse ainsi guider au fil de la parole par un cheminement visualisé sur l’écran à l'aide de powerpoints hilarants. Avec Julien Fournet pour guide spirituel […], cette tentative de cartographier la culture par des chemins théorico-ludiques désacralise la figure toute puissante de l’artiste.
LIBERATION

« Julien Fournet manie les concepts philosophiques avec l’habileté du jongleur […] C’est jubilatoire et éclairant. »
LES INROCKUPTIBLES