DE LA SEXUALITÉ DES ORCHIDÉES

Sofia Teillet

logo orchidees

Cette conférence part de ce point précis : quelles techniques l’orchidée a-t-elle inventées (différentes et plus élaborées que les autres fleurs), pour assurer sa fécondation ?

A travers l'explication de faits biologiques et scientifiques appuyés, Sofia Teillet comédienne déguisée en maîtresse de conférence, nous livre ses connaissances pointues sur les techniques plus intrigantes les unes que les autres que l'orchidée a développé pour assurer sa fécondation.

Il va sans dire qu'observer le végétal peut toujours servir de leçon, dont chacun fera ce qu'il voudra, évidemment.

Production : l’Amicale

Coproduction (en cours) : Scène Nationale Le Carré – Centre d’art contemporain Pays de Château-Gontier

Avec le soutien du Théâtre de Poche, scène de territoire pour le théâtre / Bretagne romantique et Val d’Ille – Aubigné

En juin 2014 après un stage donné par Frédéric Ferrer sur la conférence théâtrale, j’ai commencé à
m’intéresser à la « sexualité végétale ». Je n’y connaissais rien, mais enthousiasmée par l’ouvrage de Maurice Maeterlinck, j’avais envie d’approfondir ce sujet, qui était en fait une façon détournée de parler d’amour.

Car le végétal contient le paradoxe suivant : celui d’être enraciné, tandis que la nature réclame forcément un déplacement vers l’autre sexe, pour une reproduction nécessaire à toute espèce. Et c’est ce qui le contraint à trouver toutes sortes de stratagèmes et arrangements pour « rencontrer l’autre ». A la lecture de différents ouvrages de botanique durant le travail, je trouvais fréquemment citée l’Orchidée, comme une fleur de référence, de par sa technique de reproduction admirablement développée.

Conception et écriture : Sofia Teillet

Production : Camille Bono